Chirurgie esthétique gynécologique  - Chirurgie Esthétique Montréal - Docteur Chagnon
41168
page-template-default,page,page-id-41168,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.2,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Chirurgie esthétique gynécologique 

En quoi consiste la chirurgie esthétique gynécologique ?

La chirurgie esthétique gynécologique comprend un ensemble de procédures qui visent à améliorer l’apparence de la région génitale. Les procédures peuvent être réalisées de façon combinée ou individuelle selon les besoins. En plus des bénéfices sur le plan esthétique, dans certains cas, il y aura une amélioration sur le plan fonctionnel, hygiénique et sexuel.

Quelles sont les procédures de la chirurgie esthétique gynécologie ?

La réduction des petites lèvres (nymphoplastie) :

De loin la procédure la plus courante et la plus en demande. En bref, elle consiste à enlever l’excédant des petites lèvres qui dépasse les grandes lèvres. Si nécessaire, cette procédure sera combinée à une excision de la peau excédentaire qui recouvre le clitoris améliorant le résultat esthétique.

La réduction ou augmentation des grandes lèvres :

Selon la nécessité, il est possible de réduire l’excédant de peau des grandes lèvres ou augmenter le volume de celles-ci.

La réduction nécessite une chirurgie simple qui laissera peu de cicatrice dissimulée entre les grandes et les petites lèvres.

L’augmentation se fait par l’injection de graisse recueillie d’abord le plus souvent au niveau de l’abdomen. Il est aussi possible d’utiliser des agents de remplissage (acide hyaluronique). Bien que ceux-ci évitent la nécessité de prélever de la graisse, ils auront un effet d’une durée limitée (environ 1 an).

Le raffermissement vaginal :

Cette procédure, également en demande croissante, consiste à diminuer la dimension de la cavité vaginale pour ainsi obtenir un raffermissement.

Selon le degré de relâchement, la procédure pourra être faite chirurgicalement (relâchement plus important) ou par laser (relâchement plus léger), ou une combinaison des deux.

Reconstruction du périnée post accouchement :

Suite à l’accouchement, il arrive parfois que le périnée (espace entre le vagin et l’anus) soit aminci, affaibli contribuant au phénomène de relâchement et parfois à des problèmes d’hygiène. Dans ce cas, il est possible de « reconstruire » cette région. Il s’agit d’une procédure qui peut être exécutée en combinaison ou non avec le raffermissement vaginal. Il s’agit d’une procédure relativement simple qui procurera un effet bénéfique sur le plan esthétique, fonctionnel et hygiénique.

Autres procédures non chirurgicales :

Il existe également de nombreuses procédures utilisées seules ou en combinaison avec la chirurgie pour répondre à certains besoins.

Par exemple :

  • Le laser peut être utilisé pour le raffermissement vaginal, le blanchiment et le raffermissement de la peau de la région de la vulve.
  • Le plasma riche en plaquette (PRP) peut être utilisé pour améliorer la texture de la muqueuse vaginale et favoriser le raffermissement.
  • L’injection de produits de remplissage peut être utilisé pour augmenter le point G

 

Comment se déroulent les interventions ?

Selon les besoins ou l’ampleur de la chirurgie, la procédure sera faite sous anesthésie locale avec sédation ou sous anesthésie générale. Il s’agit d’une chirurgie ambulatoire (retour à la maison le même jour).

Une convalescence d’une à deux semaines sera nécessaire. La douleur, légère à modérée, sera soulagée par la prise de médicaments. Il y aura de l’enflure pour une période d’environ 5 à 7 jours. Il y aura également abstinence des activités sexuelles pour une période variant de 3 à 6 semaines selon les cas.