Donnez corps à votre beauté - Chirurgie Esthétique Montréal - Docteur Chagnon
43205
post-template-default,single,single-post,postid-43205,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.2,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
Chirurgie esthétique Chagnon - Accueil / réception

Donnez corps à votre beauté

J’ai la chance de faire un travail qui me permet de rencontrer une foule de gens intéressants qui vivent au rythme de leur passion. Quand on m’a demandé de rédiger des articles de blogue qui porteront sur les clients de Chirurgie esthétique Chagnon, je n’ai pas hésité un instant à me lancer dans l’aventure. Au cours des prochains mois, j’aurai l’honneur de m’entretenir avec des personnes qui ont décidé de s’épanouir grâce à la chirurgie esthétique et qui ont la gentillesse de partager leur expérience avec nous. Mais en attendant, je vous présente ma vision de la clinique et de son fondateur, le docteur Michel Chagnon.

Établie en 2013, la clinique est située sur le boulevard de Maisonneuve Est à Montréal, à quelques rues du métro Berri et du Quartier des spectacles. Naturellement, à son ouverture la clinique était composée d’une petite équipe, mais quelque 5 000 interventions plus tard, l’entreprise du docteur Chagnon a pris de l’ampleur. En fait, je dois vous avouer que je n’imaginais pas à quel point ça prend des gens pour assurer le bon fonctionnement d’une clinique de chirurgie esthétique. Selon Ève, la gestionnaire des lieux, une vingtaine d’employés gravitent maintenant autour du docteur. Des anesthésistes, des inhalothérapeutes, un responsable de la stérilisation des instruments, une dizaine d’infirmières, Tanya et Valérie les sympathiques secrétaires et ça c’est sans compter la femme d’entretien, je peux vous dire qu’elle en stérilise des uniformes durant une journée !

Alors comment ça fonctionne une clinique de chirurgie esthétique ? Tout d’abord, il faut prendre rendez-vous. Ça c’est facile à faire, vous appelez et puis vous parlez à Tanya ou Valérie, vous savez déjà qu’elles sont sympathiques alors pas de soucis à se faire de ce côté. Après un court entretien, une rencontre sera prévue avec le docteur. Si je ne me trompe pas, ce dernier fait des consultations les mardi et vendredi et vous devriez être en mesure de sélectionner facilement une plage horaire qui conviendra à vos besoins. Malgré un emploi du temps chargé, le docteur sait se rendre disponible pour ses clients. À votre arrivée, vous serez accueilli comme il se doit et vous aurez le choix d’opter pour la salle d’attente classique ou pour le petit coin lounge, je vous laisse deviner quel endroit j’ai choisi. Bref, c’est confortablement installé sur un divan en cuir que j’ai attendu jusqu’à l’heure de ma consultation avec le docteur Chagnon. Durant ce temps, j’ai pu inspecter les certificats qui trônent fièrement sur les murs : deux prix Choix du consommateur pour la Clinique de greffe de cheveux Bédard (le docteur opère aussi une clinique de greffe de cheveux située dans les mêmes locaux) et un immense certificat d’Agrément Canada qui annonce que la clinique se mérite la plus haute distinction remise par l’organisme. D’ailleurs lors de ma visite, Ève me confiera fièrement qu’ils se sont conformés avec brio aux 297 normes établies par l’HSO (l’Organisation de normes en santé). Je n’en doute pas un instant, les lieux, le service et le personnel sont nickel !

Passons maintenant au docteur Chagnon. Attention, le monsieur a une feuille de route impressionnante ! Baccalauréat en physiologie cellulaire, maîtrise en pharmacologie et spécialiste en chirurgie générale. En tout et partout, le docteur a passé plus de 10 ans à l’université. À la fin de ses études, il va travailler au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke pendant une autre décennie avant de fonder le Centre de chirurgie de Maisonneuve qui regroupe maintenant 2 cliniques et le Médispa de Maisonneuve. Mais ce que son CV ne dit pas, c’est qu’il est vraiment sympathique. Fait cocasse, quand je lui ai demandé quelle est sa passion dans la vie, j’avais envie de connaître l’homme derrière le chirurgien, il m’a répondu laconiquement… la chirurgie. Une chance parce que des patients, il en rencontre. En fait, je le soupçonne de ne jamais arrêter !

 

Le docteur Chagnon et son équipe